mercredi 18 octobre 2017

GENIAL et GENITAL, Soth Polin.

 
 
« Je voyais des myriades d’oiseaux peupler les airs de leurs battements d’aile en une explosion de couleurs et de cris déchirants… Enfin – et cette image est la plus pénétrante – je voyais au loin, par les gorges qui crevaient le flanc des montagnes, je voyais… L’EMPIRE KHMER… À l’apogée de sa GLOIRE et de sa PUISSANCE… Je voyais le temple d’Angkor dominer de toute sa splendeur la ville de Siem Reap, capitale royale […]
Il y avait d’autres images encore. Beaucoup d’autres. Il y en avait tellement d’autres qu’il m’est impossible de les décrire… C’était un déferlement continu, une fontaine de lumière : il pleuvait des diamants sous mon crâne ; on m’aspergeait des gemmes les plus éblouissantes.
Ces merveilles, j’aurais pu les ranger tout au fond de mon âme, en faire une sorte de trésor intime, de réserve personnelle, et m’endormir confortablement dessus.
Mais malgré leur valeur, elles ne m’apportaient rien qui vaille.
Aucune joie. Pas une once de bonheur.
Ces images, ces formes rayonnantes, étaient bien plutôt l’expression d’un conflit douloureux, d’une lutte âpre entre deux réalités contraires : d’un côté, l’impuissance, la médiocrité, la bassesse, les débris du visible ; de l’autre, comme une montagne, l’immensité et la grandeur, la puissance et la force de l’invisible.
Je n’entrerai pas dans les détails, mais disons qu’à l’époque, le visible, c’était moi. Moi, petit Phnompenhois, secrétaire insignifiant, perdu dans une entreprise minuscule, elle-même perdue parmi des centaines d’autres. Et l’invisible, c’était encore moi, c’était ce grand trésor logé au fond de moi, c’était cet idéal qui faisait naître en moi des visions fabuleuses.
La division était totale. Malheureusement. »
***
 
GENIAL et GENITAL. Soth Polin. Recueil de nouvelles traduit du khmer et présenté par Christophe Macquet 
112 pages / 13 x 18 cm / dos carré collé. Couverture à rabats (fresque anonyme cambodgienne) 
isbn : 978-2-912528-23-0 / éditions le grand os / collection Poc ! 
parution : 21 septembre 2017 

12 € (+ 1,50 € de frais de port) 

ACHETER 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire